Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une lithographie du peintre norvégien Edvard Munch, volée dans une galerie d'art d'Oslo en 2009, a été retrouvée. Deux hommes ont été arrêtés pour "recel aggravé", a annoncé mercredi la police norvégienne.

Oeuvre de 57 cm sur 98 cm, dont il existe plusieurs exemplaires, "Historien" ("L'Histoire" en norvégien), qui représente un vieil homme barbu aux vêtements rapiécés parlant avec un garçonnet, est intacte, a précisé la police d'Oslo dans un communiqué. Elle avait été volée en novembre 2009 par un inconnu qui avait brisé la vitrine de la galerie Nyborg Kunst, dans la capitale norvégienne, pour s'en emparer.

Sa valeur était alors estimée à environ 240'000 euros (262'000 francs au cours du jour) mais les experts jugeaient l'oeuvre trop connue pour être écoulée sur le marché de l'art. Pour les besoins de l'enquête, la police n'a pas voulu préciser les circonstances dans lesquelles elle a été retrouvée lundi.

Deux hommes ont été arrêtés en début de semaine pour "recel aggravé" mais pas pour le vol lui-même. Leur identité n'a pas été révélée. "Mon client nie ce dont il est accusé", a déclaré Øystein Storrvik, l'avocat d'un des suspects, à l'agence NTB.

Des précédents

Des oeuvres de Munch (1863-1944), précurseur de l'expressionnisme, ont été la cible de nombreux vols ces dernières années. En août 2004, les deux chefs-d'oeuvre, "Le Cri" et "La Madone", d'une valeur estimée à 100 millions de dollars au total, avaient été dérobés en plein jour par des hommes armés et encagoulés au musée Munch d'Oslo.

Dix ans plus tôt, une autre version du "Cri" avait été volée dans la Galerie nationale d'Oslo, le jour même de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de Lillehammer. Chaque fois, les oeuvres avaient été retrouvées.

ATS