La Société pour les peuples menacés a déposé une plainte auprès de l'OCDE contre l'énergéticien BKW, estimant qu'un projet éolien auquel participe le groupe bernois en Norvège menace les droits d'un peuple autochtone.

BKW détient une participation dans Fosen Vind, plus important projet éolien sur terre ferme sur le continent européen. L'énergéticien bernois dispose avec quatre autres investisseurs institutionnels de 40% de la société.

Le projet, dans l'ouest de la Norvège, prévoit le raccordement au réseau de six parcs de turbines d'ici cette année, pour une production annuelle d'électricité estimée à 3400 GWh. L'investissement total est devisé à 1,1 milliard d'euros (1,2 milliard de francs).

"Le parc éolien menace nos élevages de rennes et donc notre culture", a indiqué un représentant de la communauté des Samis du sud, Arvid Jama, cité dans un communiqué de l'ONG bernoise.

Selon ce dernier, le projet de parc éolien risque de détruire une grande partie des pâturages destinés aux rennes. Interpellés sur ce sujet, les sociétés concernées n'ont pas réagi, a ajouté M. Jama.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.