Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une opération aux HUG avec Pierre Maudet tourne en polémique

Pierre Maudet a bien manipulé des instruments chirurgicaux à l'aide d'un robot, mais sans toucher les tissus de la patiente (archives).

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

A Genève, le conseiller d'Etat Pierre Maudet est touché par une nouvelle polémique. A l'invitation du professeur Philippe Morel, le magistrat a assisté le 24 septembre à une opération aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Mais la patiente n'a pas été avertie.

Ces visites sont autorisées à la condition expresse que le ou la patiente subissant l'opération soit informée et donne son accord explicite, a relevé mardi le porte-parole des HUG Nicolas de Saussure, confirmant une information révélée par Radio Lac et la RTS. Or, ce n'était pas le cas pour cette intervention.

De plus, Pierre Maudet a été autorisé à prendre les commandes d'une console, et à manipuler des instruments dans le corps de la patiente, sans toutefois toucher les tissus, a noté M. de Saussure. Ce sont des collaborateurs qui participaient à l'opération chirurgicale qui ont annoncé l'incident à la direction des HUG.

Morel conteste

Une enquête interne a été menée au terme de laquelle les HUG ont décidé de dénoncer le chirurgien Philippe Morel à la Commission cantonale de surveillance des professions de la santé. Le procureur général de Genève Olivier Jornot, de son côté, a été informé des faits, a noté M. de Saussure.

Interrogé par Radio Lac, le professeur Morel a contesté formellement que Pierre Maudet ait pris le contrôle du robot. "Je n'ai pas besoin de lui pour opérer. La famille de la patiente était au courant de cette visite". Le chirurgien, ancien député au Grand Conseil, a annoncé également qu'il allait porter plainte pour diffamation.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.