Navigation

Une option sans doute décisive pour New York

Ce contenu a été publié le 20 mai 2014 - 05:47
(Keystone-ATS)

Genève - 40 arrêts de Henrik Lundqvist et une nouvelle réussite de l'ex-Lausannois Martin Saint-Louis ont permis aux New York Rangers de faire le break. Les Rangers mènent désormais 2-0 devant le Canadien.
Victorieux 3-1 à Montréal du match II de la finale de la Conférence Est, New York aura l'occasion d'enfoncer le clou jeudi au Madison Square Garden. Sans son gardien Carey Price remplacé lundi par Dustin Tokarski, un néophyte en play-off, la tâche du Canadien apparaît bien compliquée. Renverser le cours de cette série s'apparente à une véritable mission impossible.
Montréal a mené l'espace de... dix-sept secondes lors de ce match II. McDonagh a, en effet, répondu immédiatement à la 7e à l'ouverture du score de Pacioretty. Les Rangers ont pris l'avantage par l'ex-Davosien Rick Nash à la 19e avant que Saint-Louis ne signe le "winning goal" à cinq contre quatre à la 29e.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.