Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La pétition de soutien aux sans-papiers intitulée "Stop à l'hypocrisie" a recueilli 20'000 signatures depuis son lancement en mai. Elle a été déposée jeudi auprès de la Chancellerie fédérale à Berne, a indiqué le Mouvement pour les sans-papiers.

Le texte demande la régularisation des personnes résidant en Suisse sans statut légal, ainsi que l'arrêt des renvois forcés. Près de 100'000 sans-papiers vivent en Suisse, selon l'organisation Solidarité sans frontières. Leur contribution au monde du travail est certes acceptée sans problème, mais ils se voient dénier leurs droits fondamentaux.

Une situation qui témoigne d'une véritable "hypocrisie" de la part de la Suisse, dénonce l'organisation. La pétition est soutenue par une centaine d'organisations et partis, dont le PS, les Verts et le syndicat Unia. Le 1er octobre, 5000 personnes ont manifesté à Berne à l'appel du Mouvement pour les sans-papiers.

Malgré les appels répétés du Conseil de l'Europe, la Suisse a toujours refusé de mener une régularisation collective des sans-papiers, rappelle l'organisation Solidarité sans frontières. Et d'ajouter qu'avec la jurisprudence actuelle, "les régularisations individuelles sont pratiquement impossibles".

ATS