Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une partition pour piano de Wolfgang Amadeus Mozart, totalement inconnue jusqu'à présent, a été présentée et jouée pour la première fois vendredi à Salzbourg. Cette oeuvre a été composée par Mozart vers 1767-68, alors qu'il n'avait que onze ans.

Le morceau a été exécuté par le claveciniste autrichien Florian Birsak, sur le piano-forte de Mozart qui se trouve dans le salon de danse de la maison familiale du compositeur. Cet "Allegro molto" pour piano, une sorte de sonate de 84 mesures, a été retrouvé dans un cahier portant la date de 1780, a expliqué au cours d'une conférence de presse la musicologue Hildegard Herrmann-Schneider.

"C'était une découverte très chanceuse", a commenté celle qui a fait cette trouvaille au Tyrol. Selon elle, le livre de partitions de 160 pages, qui comporte également des compositions de Leopold Mozart, a été retrouvé dans un grenier d'une maison particulière.

Une écriture "incroyablement précise"

Ce morceau "n'est pas de n'importe qui, on y voit déjà des petites touches de l'immense Mozart qu'il deviendra", a pour sa part assuré Florian Birsak, directeur du département de recherches de la Fondation Mozarteum.

L'écriture "est incroyablement précise", a-t-il dit, ce qui a convaincu les experts salzbourgeois qu'il s'agissait bien d'une composition du jeune génie, bien que l'écriture ne soit attribuable ni à Mozart ni à son père Leopold, mais à une connaissance proche.

Au cours des dernières années, deux autres partitions pour piano inconnues de Mozart avaient été retrouvées: en 2006 dans les archives de l'archevêché de Salzbourg et en 2009 dans les archives de la Fondation Mozarteum.

ATS