Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Près d'une personne sur sept vivant en Suisse est exposée au risque de pauvreté, a indiqué l'OFS en se basant sur des chiffres de l'année dernière. En outre, un quart des personnes vivant dans des ménages avec enfant(s) ne peut pas faire face à une dépense imprévue de 2000 francs.

Le risque de pauvreté augmente avec le nombre d'enfants dans les ménages où tous les membres sont âgés de moins de 65 ans, poursuit l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son enquête sur les revenus et les conditions de vie publiée jeudi. Le niveau de formation joue également un rôle important sur la situation financière des ménages.

Les ménages composés de deux adultes et deux enfants de moins de 14 ans avec un revenu disponible mensuel de moins de 5000 francs sont considérés à risque de pauvreté, tout comme les personnes seules disposant de moins de 2400 francs par mois.

En 2010, la médiane du revenu disponible équivalent annuel se montait à 47'567 francs. Cela signifie qu'une moitié de la population gagnait moins et que l'autre gagnait davantage que cette somme. Par ailleurs, trois quarts (75,3%) des personnes âgées de 16 ans et plus se déclaraient "très satisfaites" de leur vie en général.

ATS