Navigation

Une présidentielle très disputée ce dimanche au Panama

Ce contenu a été publié le 04 mai 2014 - 09:09
(Keystone-ATS)

L'élection présidentielle de ce dimanche au Panama devrait être la plus serrée depuis plusieurs décennies. L'opposition cherche à empêcher que le président sortant Ricardo Martinelli, qui ne peut se représenter, continue de diriger le pays en coulisse.

Les derniers sondages donnaient les trois principaux candidats pratiquement au coude à coude.

Ancien homme d'affaires et ministre du Logement, José Domingo Arias, du Changement démocratique (CD, au pouvoir), est considéré par ses adversaires comme un homme de paille de Martinelli, que la Constitution empêche de briguer un nouveau mandat. La colistière de M. Arias est d'ailleurs Marta Linares de Martinelli, épouse du chef de l'Etat sortant.

Ancien maire de Panama, le candidat de gauche Juan Carlos Navarro, du Parti révolutionnaire démocratique (PRD), promet d'améliorer la transparence dans les affaires gouvernementales, alors que Ricardo Martinelli, 62 ans, a été accusé de corruption dans l'octroi de contrats d'infrastructures.

Canal de Panama

Juste derrière eux, en termes d'intentions de vote, se place Juan Carlos Varela, actuel vice-président de centre droit, membre du Parti Panamenista. Il avait aidé Ricardo M. Martinelli à l'emporter en 2009, mais s'est brouillé depuis lors avec lui.

Le vainqueur du scrutin aura la charge de superviser une importante extension du canal de Panama, même si la campagne électorale a porté davantage sur la personnalité des candidats que sur la politique à conduire, laquelle ne devrait guère changer quel que soit le nouveau président.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.