Toute l'actu en bref

Tejay Van Garderen a sauvé son Tour d'Italie. Très discret jusqu'ici, l'Américain a remporté la 18e étape à Ortisei, où Tom Dumoulin a conservé son maillot rose.

Le leader de l'équipe américano-suisse BMC s'est imposé à l'issue d'un sprint à deux face à l'Espagnol Mikel Landa. Cela lui a permis de s'offrir une première victoire d'étape dans un grand Tour, après laquelle il court depuis longtemps.

Dans la lutte pour le classement général, Tom Dumoulin a contrôlé ses deux principaux rivaux, Nairo Quintana et Vincenzo Nibali. Le Colombien et l'Italien ont bien tenté quelques accélérations, mais sans jamais inquiéter le Néerlandais.

Tom Dumoulin a toutefois oublié de marquer ses autres rivaux dans les ultimes kilomètres. Cela a notamment permis à Thibaut Pinot de s'échapper et de reprendre près d'une minute au maillot rose. Le Français s'est ainsi replacé dans la lutte pour le podium, lui qui compte désormais un débours de 1'36 sur Tom Dumoulin. Nairo Quintana et Vincenzo Nibali comptent, eux, respectivement 31'' et 1'12 de retard sur le leader.

Cette étape a aussi permis à Sébastien Reichenbach de s'illustrer. Le Valaisan de la FDJ a abattu un travail considérable pour Thibaut Pinot. Dans l'ultime ascension par exemple, il a roulé en tête du groupe des favoris lorsque Nairo Quintana a accéléré, parvenant à annihiler l'attaque du Colombien. Le grimpeur de Martigny a finalement bouclé son étape au 13e rang, à 1'12 du vainqueur.

Vendredi, la 19e et antépénultième étape reliera San Candido à Piancavallo sur 191 km. Le final sera réservé aux grimpeurs avec une montée de 14 km, classée en première catégorie. Cette étape permettra aussi de rendre hommage à Marco Pantani, qui s'était imposé en solitaire en 1998 dans la station du Frioul.

ATS

 Toute l'actu en bref