Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Les propos du n2 du Vatican qui a affirmé qu'il y a un lien entre homosexualité et pédophilie continuent de susciter de vives critiques. Le rédacteur en chef d'une influente revue catholique américaine a jugé que ces déclarations étaient révélatrices de l'"immense fossé" qui sépare le Vatican des fidèles.
Thomas Fox écrit mercredi sur le site internet du "National Catholic Reporter" que les propos du cardinal Tarcisio Bertone laissent penser à une recherche de "bouc-émissaire".
"Nous sommes en présence d'un immense fossé qui sépare la pensée d'un haut responsable clérical - en l'occurence, une personnalité de premier rang - de la plupart des catholiques. Cet épisode est révélateur et troublant à la fois", estime M. Fox."Fossé culturel ?"
Il dit avoir vu un enregistrement vidéo des propos du cardinal Bertone qui ont déclenché la polémique. Lundi, au Chili, le prélat avait déclaré que "nombre de psychologues, de psychiatres, ont démontré qu'il n'y avait pas de relation entre célibat et pédophilie, mais beaucoup d'autres ont démontré, et m'ont dit récemment, qu'il y a une relation entre homosexualité et pédophilie".
Dans son article, Thomas Fox s'interroge: "Est-ce un fossé culturel? Une différence d'éducation ? Est-ce un déni homophobe ? Je suis pantois. Je n'ai jamais vu d'étude qui soutienne l'assertion de Bertone. Est-il seulement mal informé ?".
"Ceux d'entre nous qui suivent l'histoire de l'Eglise depuis des années ont vu ce fossé grandir", lance-t-il encore, tout en s'interrogeant sur le chemin que l'Eglise va désormais emprunter et la réaction des fidèles."Blessures profondes"
Les propos de M. Fox rejoignent ceux de l'organisation américaine de défense des victimes de prêtres pédophiles (SNAP) qui s'est élevée mercredi contre les propos "servant de diversion" du numéro deux du Vatican.
Le SNAP, forte de 9.000 membres, estime que les déclarations du cardinal Bertone sont "accusatrices et font diversion", alors que l'Eglise catholique fait face à une multiplication des scandales sur des prêtres pédophiles.
"Ce sont des propos calculés, comme le sont souvent les assertions erronées et accusatrices de tant de responsables de l'Eglise qui cherchent à trouver un bouc émissaire, parmi les journalistes, les avocats, les victimes (...) et les homosexuels", ajoute l'association dans un communiqué. Les remarques du cardinal ajoutent encore "aux blessures profondes" des victimes des prêtres pédophiles.
Le Vatican a clarifié mercredi les propos controversés de son numéro deux. Le Saint-Siège a souligné que le prélat ne parlait que des cas de pédophilie dans le clergé, et non pas dans le reste de la population.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS