Une réplique de l'arche de triomphe de Palmyre a été dévoilée jeudi matin à Berne à l'occasion du 70e anniversaire de l'entrée de la Suisse à l'UNESCO. Des conférences sont également prévues dans ce cadre.

Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, tout comme la Tour de l'horloge de la vieille ville de Berne, le monument "symbolise la fragilité de notre humanité", peut-on lire dans un communiqué de la commission suisse pour l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (l'UNESCO) et de la Ville de Berne. Ville syrienne antique, Palmyre a été en partie détruite par la fureur du groupe terroriste Etat islamique en 2015.

La reconstitution de l'édifice-phare de l'ancienne cité caravanière "promeut le triomphe de la coopération sur les conflits, de l'optimisme sur le désespoir et de l'ingéniosité humaine face à une destruction insensée", selon la même source.

Outre le dévoilement de cette réplique, la commission suisse pour l'UNESCO, créée en 1949 au moment de l'adhésion de la Suisse, entend fêter ses 70 ans à travers cinq conférences. Elles se dérouleront du 17 au 20 juin sous une tente dans la vieille ville de Berne.

Le ministre des affaires étrangères Ignazio Cassis participera à la cérémonie d'ouverture le 17 juin. Il sera accompagné du président de la commission suisse pour l'UNESCO, Jean-Bernard Münch, du maire de la Ville de Berne, Alec von Graffenried, et du sous-directeur général de l’UNESCO pour la priorité Afrique et les relations extérieures, Firmin Matoko.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.