Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Glaris - Construire deux nouvelles centrales nucléaires est le meilleur moyen de répondre à la prochaine interconnexion des réseaux électriques suisse et européen ainsi qu'à la limitation des émissions de CO2. L'AVES a répété son credo aujourd'hui à Glaris.
Les délégués de l'Action suisse pour une politique énergétique raisonnable (AVES) ont adopté une résolution dans ce sens lors de leur assemblée en Suisse centrale. Selon eux, ni les énergies renouvelables, ni les centrales au charbon ne pourront répondre aussi vite et aussi bien à la pénurie d'électricité qui pourrait survenir après la mise hors-service, pour raison d'âge, de trois centrales actuelles.
L'AVES compte près de 6000 membres dans tous les cantons alémaniques. Sa représentation au Parlement est très forte puisque pas moins d'une centaine de conseillers nationaux et aux Etats font partie de l'association, indique cette dernière. Elle est l'équivalent outre-Sarine de la Fédération romande pour l'énergie, qui réunit pour sa part près de 1600 membres individuels et collectifs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS