Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les forces de sécurité ont dû entrer dans la prison de Cadereyta (dans le nord du Mexique) alors qu'une rixe avait éclaté. Elles ont eu recours à des moyens létaux pour protéger les surveillants et les autres détenus.

KEYSTONE/EPA EFE/STR

(sda-ats)

Au moins 13 détenus sont morts mardi dans une prison du nord du Mexique. Une mutinerie et des violences sont survenues, apparemment entre prisonniers, a-t-on appris de source officielle.

L'incident s'est produit dans la prison de Cadereyta, située dans l'État de Nuevo Leon (nord), où une bagarre entre bandes rivales de détenus avait fait 49 morts l'an dernier dans un autre établissement pénitentiaire.

Les violences mardi ont fait 13 morts, tous des détenus, et une enquête est en cours, a déclaré le porte-parole de la sécurité du Nuevo Leon lors d'une conférence de presse.

Les incidents ont commencé à l'aube avant d'être placés sous contrôle, mais ils ont repris dans la matinée quand un groupe d'une vingtaine de détenus a provoqué un incendie, visible plusieurs kilomètres à la ronde.

Fréquentes mutineries

Deux de victimes ont été tuées à l'arme blanche et deux gardiens ont été blessés, a indiqué de son côté une source policière ayant requis l'anonymat.

Les forces de l'ordre sont intervenues en nombre dans la prison, située à la périphérie de Monterrey, troisième ville du pays.

Surpeuplées, les prisons mexicaines sont fréquemment le théâtre de mutineries, d'assassinats liés aux rivalités entre gangs criminels ou d'évasions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS