Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Une sénatrice républicaine réélue dans le Mississippi

Cindy Hyde-Smith a elle-même grippé la campagne bien huilée pour sa réélection avec des commentaires perçus comme racistes (archives).

KEYSTONE/Pool AP/ROGELIO V. SOLIS

(sda-ats)

La sénatrice républicaine sortante Cindy Hyde-Smith a été réélue mardi dans le Mississippi, selon plusieurs télévisions. Elle avait reçu le soutien appuyé du président américain Donald Trump qui conforte sa majorité au Sénat à l'issue des élections de mi-mandat.

Cindy Hyde-Smith, 59 ans, a battu son opposant démocrate, Mike Espy, au deuxième tour avec 55,2% contre 44,8% des voix, après le dépouillement de 78% des bulletins de vote, selon les chaînes télévisées NBC et FOX. Ce scrutin marque la fin des élections de mi-mandat américaines.

Les républicains détiendront 53 des 100 sièges du Sénat à la prochaine rentrée parlementaire, en janvier. Les démocrates reprendront en revanche le contrôle de la chambre des représentants, après leur nette victoire le 6 novembre.

Moins d'un point la séparait de son opposant Mike Espy lors du premier tour, le 6 novembre (41,5% contre 40,6%). Mais Cindy Hyde-Smith avait alors souffert de la candidature d'un candidat d'extrême droite, qui avait siphonné 16,5% des voix.

Commentaires connotés racistes

L'élection aurait pourtant dû être gagnée d'avance pour les républicains. Mais c'est Cindy Hyde-Smith elle-même qui a grippé la campagne bien huilée pour sa réélection, avec plusieurs commentaires immédiatement perçus comme ayant une connotation raciste dans cet Etat où la mémoire des nombreux lynchages de Noirs, perpétrés jusqu'à la fin des années 1960, reste douloureuse.

En présentant l'un de ses partisans devant quelques supporters, Cindy Hyde-Smith a ainsi affirmé qu'elle se placerait "au premier rang", si celui-ci l'invitait à une "pendaison publique". Puis elle a salué la "superbe idée" de restreindre l'accès aux urnes des étudiants progressistes, alors que plusieurs Etats ont été accusés de limiter le vote des minorités.

Des mots maladroits qui ont été détournés, s'est défendue Cindy Hyde-Smith. Les critiques n'ont pas cessé pour autant dans cet Etat où la population noire (37%) est la plus élevée des Etats-Unis.

Google, les supermarchés Walmart, la ligue américaine de baseball: plusieurs grands noms ont publiquement demandé à Cindy Hyde-Smith qu'elle leur rembourse les fonds versés à sa campagne.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.