Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le trafic de cocaïne ne cesse de prendre de l'ampleur dans le port d'Anvers (archives)

KEYSTONE/AP/YVES LOGGHE

(sda-ats)

Près de sept tonnes de cocaïne ont été saisies samedi dernier dans le port d'Anvers, dans le nord de la Belgique, à l'intérieur d'un conteneur transportant des bananes. Il s'agit de l'une des plus importantes saisies en Europe en 2017.

Cette prise effectuée par les douanes belges, qui représente l'équivalent du quart du volume annuel de cocaïne saisi à cet endroit ces deux dernières années, a été annoncée mercredi par la police néerlandaise dans un bref communiqué. Elle a précisé que la drogue était vraisemblablement destinée à être écoulée aux Pays-Bas.

Le contrôle de cette cargaison a résulté d'"une opération coordonnée" entre les douanes de Belgique et des Pays-Bas, a précisé Florence Angelici, porte-parole des douanes belges. Une enquête a été ouverte pour déterminer la provenance et la destination exacte de la marchandise. La valeur de la cargaison n'a pas été précisée.

Le port d'Anvers, poumon économique de la Belgique, est l'une des principales voies d'entrée en Europe de la cocaïne en provenance d'Amérique du Sud, notamment de Colombie, d'Equateur et du Brésil. En septembre dernier, la direction de la police fédérale d'Anvers avait déjà tiré la sonnette d'alarme sur l'augmentation du trafic de cocaïne dans la cité portuaire, générant une économie parallèle et un niveau de corruption jusqu'à présent jamais observés.

Début décembre, les autorités espagnoles avaient estimé à environ 210 millions d'euros les 5,88 tonnes de cocaïne saisies dans le port d'Algésiras, en Andalousie, dans une cargaison de bananes en provenance de Medellin, en Colombie. Cette saisie avait été présentée comme une des plus importantes découvertes de cocaïne à l'échelle européenne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS