Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le procureur général Olivier Jornot a évoqué une affaire hors-norme lors de son réquisitoire.

KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Très attendu, le réquisitoire du procureur général Olivier Jornot a attiré la foule jeudi après-midi au Palais de justice à Genève pour le procès de Fabrice A. Il a évoqué la particularité de cette affaire hors-norme.

"La particularité réside dans ce que nous a appris l'instruction", a relevé Olivier Jornot. Pendant deux ans de huis-clos, Fabrice A. a été le héros de son histoire qu'il a racontée comme une épopée, selon le procureur général.

Adeline est morte pour que Fabrice A. puisse avoir un orgasme et puisse durablement profiter de ce trophée longuement convoité et obtenu, a déclaré Olivier Jornot. Il faut, selon lui, juger le seul et unique accusé, soit Fabrice A.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS