Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au moins 62 personnes, dont 35 enfants, ont perdu la vie jeudi lors de fortes pluies sur la ville de Lobito, en Angola, a rapporté l'agence de presse gouvernementale. Le drame s'est produit à 500 km au sud de Luanda.

Dans le quartier Bairro Novo, les pluies ont provoqué un torrent d'une hauteur de trois mètres. Celui-ci a provoqué des destructions "sans précédent", a précisé l'agence Angop, citant les responsables des pompiers de la région.

Le président Jose Eduardo dos Santos a demandé au gouvernement provincial de Benguela (sud-ouest) de venir en aide aux familles touchées par la tragédie. Il a présenté ses condoléances aux proches des victimes, a indiqué la présidence dans un communiqué.

A Luanda aussi

Mardi, les intempéries avaient déjà fait un mort, détruit 137 maisons et mis plus de 400 familles dans la rue à Luanda, la capitale angolaise, selon le gouvernement local.

Engendrant des glissements de terrain, des coulées de boue et des inondations dans les quartiers les plus pauvres, les pluies provoquent régulièrement des décès dans le pays. Elles avaient fait au moins 9 morts en avril 2013 et six en novembre 2012.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS