Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gori - La statue de Joseph Staline dressée au centre de sa ville natale de Gori, en Géorgie, a été déboulonnée secrètement dans la nuit sur ordre de Tbilissi, a indiqué le gouvernement. Le président pro-occidental Mikheïl Saakachvili avait plusieurs fois suggéré qu'il voulait la supprimer.
Des employés municipaux aidés de policiers ont descendu le monument de six mètres de haut de son piédestal pour le charger sur un camion dont la destination n'a pas été révélée. L'opération, qui a demandé quatre heures, n'avait pas été annoncée et aucun représentant des autorités locales ou nationales n'a pu être contacté.
"C'est très inattendu. Je pense que beaucoup vont être fâchés", a estimé Lado Bitchachvili, journaliste d'une chaîne de télévision locale. La police, a-t-il poursuivi, a empêché la presse de filmer l'événement et des reporters ont même été frappés.
La statue de Gori était l'un des derniers vestiges du culte de la personnalité instauré par le "petit père des peuples". Le dictateur, en qui beaucoup voient le fossoyeur de l'Allemagne nazie, continue à faire la fierté de bon nombre d'habitants de cette petite ville située 80 km à l'ouest de la capitale.
Pour la plupart des Géorgiens, dont le premier d'entre eux, le président Saakachvili, le monument de bronze symbolisait l'hégémonie russe dont Tbilissi s'est affranchie en 1991, lors de l'effondrement de l'Union soviétique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS