Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Florence - Une toile longtemps oubliée dans les caves d'un musée en Italie s'est avérée être l'oeuvre d'un des maîtres de la Renaissance, Raphaël, selon des experts qui l'estiment à 30 millions d'euros. Ce portrait de femme de 30x40 cm était considéré comme une copie réalisée au XIXe siècle.
Il passe désormais pour être la première ébauche d'une partie de "La Sainte Famille", oeuvre de Raphaël exposée au Prado, à Madrid. La toile côtoyait 27'000 oeuvres cachées dans les caves du musée de la famille Este, qui a régné pendant quatre siècles sur le duché de Modène (Emilie-Romagne) jusqu'au milieu du XIXe siècle.
Les archives de la gallerie, qui date de 1663, faisaient référence à une tête de madonne de Raphaël mais ce tableau n'avait jamais été identifié formellement.
Réalisée sur commande du comte de Canossa, la composition intitulée "La Sainte Famille" est attribuée au maître italien du XVIe siècle mais a été achevée par un de ses plus brillants élèves, Giulio Romano. Raphaël n'a eu le temps que d'en terminer l'esquisse et cette tête, que l'on retrouve sur la toile maintenant identifiée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS