Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique en 2003, Ophélie Gaillard s'était vu prêter par la banque CIC un violoncelle du luthier italien Francesco Goffriller.

Caroline Doutre / www.opheliegaillard.com

(sda-ats)

La violoncelliste française Ophélie Gaillard s'est fait voler dans la rue en région parisienne son instrument du XVIIIe siècle, prêté par une banque, et son archet personnel du XIXe siècle. Le violoncelle, datant de 1737, est estimé à près de 1,3 million d'euros.

"A l'aide!!! On m'a volé ce soir mon violoncelle (...) Francesco Goffriller", "Et mon archet personnel Jean Marie Persoit, fait vers 1825 à Paris", a écrit l'artiste sur Facebook jeudi soir, après le braquage.

Une source policière a confirmé vendredi qu'une violoncelliste professionnelle avait porté plainte pour le vol de son instrument du XVIIIe siècle.

Elle a déclaré qu'un individu armé d'un couteau l'avait menacée à la sortie de son domicile de Pantin, au nord-est de Paris, pour emporter son téléphone portable et l'étui contenant le violoncelle avant de prendre la fuite à pied, a précisé la source. La Brigade de répression du banditisme a été saisie, selon une autre source policière.

Ophélie Gaillard, révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique en 2003, s'était vu prêter par la banque CIC ce violoncelle du luthier italien Francesco Goffriller. Elle enseigne depuis 2014 à la Haute école de musique de Genève.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS