Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le syndicat Unia veut établir une ligne rouge à ne pas franchir.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Quelque 200 personnes ont manifesté mercredi à Berne à l'appel du syndicat Unia. Elles demandent au Conseil fédéral de ne pas franchir la ligne rouge en matière de protection des salariés et de conditions de travail dans les négociations avec l'Union européenne (UE).

La manifestation a lieu en matinée en préambule de la séance hebdomadaire du gouvernement devant aborder la question des négociations sur un accord-cadre institutionnel avec l’UE, a indiqué Unia. Le syndicat veut que le Conseil fédéral défende sans discussion les mesures d’accompagnement.

Unia a résumé ses revendications dans une lettre ouverte. "La protection efficace des salaires et des conditions de travail sur un marché du travail sous pression est un grand défi", a expliqué par ailleurs Vania Alleva, présidente du syndicat. "Les droits des salariés doivent être constamment adaptés aux défis qui se posent et améliorés."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS