Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Unilever rachète des actifs de GSK en Asie pour 3,3 milliards

L'acquisition s'inscrit dans la stratégie d'Unilever d'augmenter sa présence parmi les catégories santé et aliments ainsi que sur les marchés émergents en forte croissance (archives).

KEYSTONE/EPA ANP/MARCO DE SWART

(sda-ats)

Le géant anglo-néerlandais Unilever de l'agroalimentaire et des cosmétiques a annoncé lundi le rachat d'actifs, principalement en Asie, du groupe britannique pharmaceutique GlaxoSmithKline (GSK), dans une stratégie de renforcer "sa présence sur les marchés émergents".

"Unilever annonce aujourd'hui (lundi) avoir signé un accord sur l'acquisition du portefeuille santé, aliments et boissons de GlaxoSmithKline en Inde, au Bangladesh et dans 20 autres marchés principalement en Asie", a déclaré le groupe dans un communiqué.

La transaction avec la multinationale GSK, qui possède notamment les boissons nutritionnelles Horlicks, s'élève à un total de 3,3 milliards d'euros (3,7 milliards de francs), qui seront payés au moyen de liquidités ainsi que d'actions dans la filiale indienne d'Unilever, Hindustan Unilever Limited (HUL).

L'opération s'inscrit dans la stratégie d'Unilever d'augmenter sa présence parmi les catégories santé et aliments ainsi que sur les marchés émergents en forte croissance, a précisé le groupe, connu notamment pour ses produits Dove et ses crèmes glacées Ben & Jerry's.

Cette acquisition est la première depuis l'annonce d'Unilever fin novembre du départ de son directeur général Paul Polman, moins de deux mois après le renoncement retentissant du groupe à regrouper à Rotterdam son siège social, actuellement divisé entre Londres et la capitale hollandaise.

Hindustan Unilever Limited (HUL) sera ainsi fusionnée avec GSK CH India, la filiale cotée en Bourse de GlaxoSmithKline en Inde, a indiqué le groupe.

"Je suis convaincu que cette fusion créera une valeur significative pour les actionnaires grâce aux synergies des revenus et des coûts", a estimé Sanjiv Mehta, CEO d'Hindustan Unilever, cité dans le communiqué.

Une opportunité "rare"

"La marque emblématique Horlicks possède un héritage profond, d'une crédibilité et d'une résonance à travers le monde", s'est réjoui Nitin Paranjpe, président de la branche "Aliments et boissons" d'Unilever.

"Il est rare de pouvoir acquérir des marques occupant une position aussi dominante sur l'un des marchés les plus passionnants et les plus dynamiques du monde", a-t-il ajouté.

Au cours des 15 dernières années, le portefeuille "santé, aliments et boissons" de GSK, également très actif dans le domaine pharmaceutique, a connu une "croissance à deux chiffres", avec 90% de son chiffre d'affaires en Inde.

"Unilever est bien placé pour continuer à développer le marché compte tenu de l'étendue de ses activités et de ses capacités", a affirmé le groupe.

Unilever fera également l'acquisition de 82% du capital de la filiale de GSK au Bangladesh ainsi que de certains actifs et opérations commerciales dans 20 autres marchés principalement en Asie, a indiqué le groupe basé à Rotterdam et Londres.

Le géant de l'agroalimentaire et des cosmétiques emploie quelque 161'000 personnes à travers le monde et possède plus de 400 marques dont Dove, Knorr, Lipton et Magnum.

Le Financial Times avait rapporté mercredi dernier que la multinationale néerlandaise avait surclassé son rival Nestlé qui cherchait à renforcer sa position dominante sur le marché des boissons chaudes en poudre, où elle vend déjà Milo et Nesquik.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.