Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Aucune surprise lors de la 11e journée de championnat de LNA. Union Neuchâtel a dû batailler pour obtenir un joli succès à Lugano 84-81, alors que Genève et Fribourg ont aussi gagné.

Il y a clairement eu match entre Lugano et Union Neuchâtel. Les Luganais ont pris les commandes dès l'entame de match et menaient 22-10 après huit minutes. Pas de quoi déstabiliser les hommes de Manu Schmitt qui ont grignoté leur retard au fil des minutes. De 45-45 à la 23e, le score est passé à 45-53 à la 26e. Dans le dernier quart, les Tessinois sont revenus plusieurs fois à un point des Neuchâtelois sans pour autant parvenir à repasser en tête. Touré a fait son job sous les panneaux avec un bon double-double (14 pts/10 reb), pendant que Tony Brown et Florian Steinmann ont tous les deux inscrit 18 points. Du côté tessinois, Jules Aw a fait mal à son ancien club avec 19 points et 8 rebonds. En vain. Même topo pour le meneur Dominique Rambo, auteur de 24 pts. L'absence de Derek Stockalper a fait mal aux joueurs de Jean-Marc Jaumin.

Comme une évidence, les Lions de Genève n'ont pas trop souffert face à Massagno. Le champion en titre s'est amusé pour finalement l'emporter 94-64. Comme pour prouver la profondeur de leur banc, six joueurs genevois ont inscrit plus de dix points. Kevin Madiamba a mené l'assaut avec 17 points. Dans les rangs tessinois, ce sont Day (19 pts) et Badji (18 pts/13 reb) qui ont tenté de limiter la casse. Mais la tâche des deux joueurs était bien trop importante face à un collectif aussi bien rodé que celui des Lions. Les Genevois ont en plus réussi cette performance sans David Ramseier. Le club du président Fattal pointe à la deuxième place avec le même nombre de points que les Unionistes, mais les Neuchâtelois ont remporté l'unique duel jusqu'à présent.

Fribourg Olympic s'est défait de Boncourt 81-74, mais le score reflète bien la peine qu'ont eu les Fribourgeois pour se défaire des Jurassiens. A la 24e, Olympic menait 55-39. A la 31e, les Fribourgeois ne comptaient plus que deux longueurs d'avance (60-58). Seulement Fribourg sait mieux gérer les temps faibles que son adversaire et Miljanic a inscrit plusieurs lancers francs clés dans les dernières minutes. Les Jurassiens Arledge, Norfleet, Brown et Dos Santos ont tout tenté pour faire basculer la rencontre dans leur sens, mais la troupe de Petar Aleksic a tenu bon.

Dans la dernière partie, les Starwings ont dominé Winterthour 80-62. Les Bâlois ont fait la différence lors du premier et du dernier quart. Cinq joueurs des Starwings ont réussi à marquer plus de dix points.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS