Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Union syndicale contre l'austérité, une première depuis 1988

Lisbonne - Les deux principales centrales syndicales du Portugal, la CGTP et l'UGT, ont décidé jeudi, pour la première fois depuis 1988, d'appeler ensemble à la grève générale. Le mouvement est prévu le 24 novembre contre l'austérité.
Il avait été annoncé la semaine dernière par la CGTP, proche du Parti communiste, qui a été rejointe jeudi par l'UGT, historiquement proche des socialistes au pouvoir.
"Ce sera une grève générale conjointe, avec un préavis conjoint et nous espérons ainsi mobiliser tous les travailleurs portugais", a déclaré le leader de l'UGT, Joao Proença, au cours d'une conférence de presse avec son homologue de la CGTP, Manuel Carvalho da Silva. "Les travailleurs, les chômeurs, les jeunes n'en peuvent plus des politiques restrictives qui attaquent toujours les mêmes", a affirmé le leader de l'UGT.
La semaine dernière, le gouvernement de José Socrates a annoncé pour 2011 un nouveau train de mesures d'austérité afin de garantir la réduction du déficit public de 7,3 % du PIB cette année à 4,6 % fin 2011.
Le projet de budget, qui doit être présenté le 15 octobre au parlement, prévoit notamment une baisse de 5 % de la masse salariale de la fonction publique, une hausse de deux points de la TVA à 23 % ainsi que le plafonnement d'avantages fiscaux et sociaux et le gel des retraites.
La dernière grève générale au Portugal avait été organisée par la CGTP en mai 2007 pour protester contre la politique de rigueur menée à l'époque par le premier gouvernement de José Socrates, mais l'UGT avait refusé de s'y associer.
Depuis la fin de la dictature en 1974, les deux centrales n'ont réussi qu'une seule fois à convoquer une grève générale unitaire, en mars 1988. Il s'agissait à l'époque de protester contre une réforme des lois du travail imposée par le gouvernement de centre-droit dirigé par l'actuel président de la République Anibal Cavaco Silva.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.