Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La chaîne MySports est "un succès" pour UPC (archives).

KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

(sda-ats)

En raison de la forte concurrence sur le marché, UPC a vu son chiffre d'affaires baisser sur un an de 1,4% au 1er trimestre à 327 millions de francs. Le câblo-opérateur zurichois se réjouit de la hausse des clients commerciaux.

Au 1er trimestre, UPC a augmenté de 12,6% son chiffre d'affaires pour les clients commerciaux. Cette croissance est plus élevée que celle "de la concurrence", observe mercredi la filiale du géant américain Liberty Global. Le marché des clients privés est "très disputé" et l'entreprise enregistre une légère baisse dans ce domaine au 1er trimestre.

Par secteurs, UPC a vu ses abonnements internet reculer de 11'000 à 738'000, par rapport à fin 2017. Au niveau du réseau fixe, ils sont en baisse de 2000 à 536'000 et au niveau de la télévision, ils ont diminué de 30'000 à 1,17 million. Dans la téléphonie mobile, le câblo-opérateur a toutefois vu ses abonnements progresser de 7000 à 122'000.

Six mois après le lancement de la chaîne MySports, UPC comptabilisait le 8 mars près de 50'000 abonnements, "un succès", pour l'entreprise. La chaîne a notamment diffusé au 1er trimestre tous les matches de play-off de National League de hockey sur glace.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS