Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Irlandais Shane Lowry est solidement installé en tête de l'US Open, deuxième tournoi du Grand Chelem de l'année, après le 3e tour conclu dimanche matin à Oakmont.

Lowry a rendu une carte de 65, soit cinq sous le par, sa meilleure carte de la semaine, pour un total de 203 (-7). Il a relégué à quatre coups les Américain Dustin Johnson et Andrew Landry, 2e ex aequo et à cinq coups l'Anglais Lee Westwood et l'Américain Daniel Summerhays, 4e ex aequo (208).

Lowry, 41e mondial, a réussi deux birdies sur les quatre derniers trous de son troisième tour qu'il a conclu dimanche matin, comme vingt-quatre autres engagés.

Le 4e et dernier tour est programmé dimanche à partir de la mi-journée.

"C'est l'un de mes meilleurs parcours de la carrière, 65 ici, c'est exceptionnel, il faut maintenant que je reste concentré sur ce que j'ai à faire", a expliqué l'Irlandais âgé de 29 ans qui ne s'est jamais imposé dans un tournoi du Grand Chelem, comme ses quatre premiers poursuivants.

"J'ai l'impression que je joue le meilleur golf de ma carrière, même si les résultats n'étaient pas au rendez-vous", a-t-il rappelé.

Son meilleur résultat en 2016 est sa 6e place à l'Open de Phoenix, comptant pour le circuit PGA. En Grand Chelem, il s'est classé deux fois 9e, du British Open 2014 et de l'US Open 2015.

Le danger pour lui pourrait venir du N.1 mondial Jason Day qui s'est replacé à la 9e place, mais l'Australien accuse huit coups de retard (211).

Le tenant du titre, l'Américain Jordan Spieth, est relégué à la 28e place, avec un total de 214, à onze coups du leader.

ATS