Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Martina Hingis a encore un peu la tête à Rio.

Deux semaines après avoir raflé l'argent en double, la St-Galloise doit toutefois enchaîner avec l'US Open, où elle part en quête de nouveaux sacres.

"La fièvre olympique ne m'a pas tout à fait quittée", a reconnu Martina Hingis à l'issue de son premier match à New York en double mixte. "Je reçois encore des félicitations de toutes parts", a ajouté la partenaire olympique de Timea Bacsinszky.

A peine remise de ses émotions brésiliennes, Martina Hingis s'attaque à l'US Open avec comme objectif de décrocher un 23e titre en Grand Chelem, elle qui a déjà triomphé en simple (5x), en double (12x) et en mixte (5x).

En double, elle entamera son tournoi dans la nuit de vendredi, au côté de sa nouvelle partenaire, l'Américaine Coco Vandeweghe. "Je n'aimais pas jouer contre elle, voilà pourquoi je l'ai choisie. C'est mieux de l'avoir à côté de moi qu'en face !", a relevé celle qui s'est séparée de l'Indienne Sania Mirza, à l'issue d'une relativement courte mais fructueuse association.

"Coco Vandeweghe frappe fort en fond de court. Nous sommes bien complémentaires", a ajouté la St-Galloise de 35 ans à propos de sa cadette de 11 ans.

En double mixte, Martina Hingis est restée fidèle à l'Inde, puisqu'elle fait toujours équipe avec l'inoxydable Leander Paes (43 ans). Le duo a franchi le 1er tour mercredi soir en venant à bout des "gamins" américains Sachia Vickery (21 ans) et Frances Tiafoe (18 ans). Un duel entre générations qui a vu les "vieux" s'imposer facilement, 6-3 6-2.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS