Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Vainqueur 3-1 à Lugano lors du quatrième match des demi-finales des play-off de LNA, Berne n'a plus besoin que d'un succès pour disputer sa deuxième finale de suite. Davos a égalisé dans sa série.

L'équipe de la capitale mène désormais 3-1 dans la série et recevra Lugano jeudi sur sa patinoire. Dans cette demi-finale, Berne brille par son jeu défensif. C'est un véritable coffre-fort qui a été érigé devant le portier Leonardo Genoni, nommé serrurier en chef. A part le premier match de la série perdu 4-1, les Bernois n'ont ensuite concédé qu'un seul but par match au cours des trois suivants. Sous la régie de Ramon Untersander, corvéable à merci comme le prouvent ses statistiques de jeu avec plus de 27' 'par match en demi-finales, la défense ne laisse que très peu d'espace à ses adversaires.

Une fois l'assise défensive bien en place, les Bernois ont fait la différence en un peu moins de deux minutes au cours de la deuxième période. Sur un engagement remporté par Martin Plüss, Beat Gerber adressait un tir puissant qui ne laissait aucune chance à Merzlikins (36e). Puis, c'est un autre défenseur qui a doublé la mise. David Jobin a repris victorieusement un bon service du Canadien Aaron Gagnon (38e). Ebbett a assuré le succès des Alémaniques dans le but vide (59e).

La tâche des hommes de l'entraîneur Kari Jalonen a été facilitée aussi par l'étrange passivité du jeu de puissance des Tessinois. Avec un Klasen porté "disparu" tant il reste discret et loin de ses standards de la saison dernière, le compartiment offensif manque d'imagination et de percussion. Les Hofmann, Bürgler ou même Fazzini ont paru bien émoussés face à l'arrière-garde bernoise.

Lindgren marque deux penaltys

Pratiquement proche du 0-3 samedi, Davos est revenu très fort grâce à son succès 3-2 après prolongation. Un but d'Enzo Corvi après 65'' de temps supplémentaire sur un tir à la trajectoire complètement incertaine a permis aux Grisons de revenir à 2-2 dans la série.

Annoncé comme handicapé par une blessure à la hanche par son entraîneur Arno Del Curto avant le troisième match, Perttu Lindgren a vécu une véritable résurrection depuis. Il d'abord marqué à deux reprises samedi avant d'obtenir et de réussir de main de maître deux penaltys en moins de 5'. Le Finlandais est parvenu à deux reprises à mystifier Tobias Stephan. Sur le premier penalty, Davos évoluait en infériorité numérique avant qu'Alatalo ne brise la canne de Lindgren.

Comme samedi, les Zougois ont laissé passer leur chance après avoir ouvert le score par Schnyder à la 20e minute. L'ailier a réussi à glisser le palet entre les jambières de Senn, peu à son avantage sur cette action. Les hommes d'Harold Kreis étaient revenus à 2-2 grâce au futur Lausannois Sandro Zangger (39e).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS