Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Alors que le mercure va légèrement remonter dès mercredi, la vague de froid n'a pas provoqué d'importantes perturbations du trafic mardi, contrairement à la veille. Elle a même fait le bonheur des enfants dans plusieurs localités, où les écoles ont fermé en raison de chauffages défectueux.

A Cully (VD), près de 50 d'élèves de 4 à 10 ans ont ainsi pu profiter d'un congé surprise, la température dans les locaux n'atteignant que 14 degrés. A Genève, la chaudière était également défectueuse dans l'un des bâtiments de l'école primaire du Mail, avec des températures oscillant entre 14 et 16 degrés. Les enfants ont également été libérés à Onex et Lancy.

Trafic routier à Genève

Sur les routes, le chaos qui régnait en ville de Genève lundi suite à la rupture d'une conduite d'eau a pu être contenu. Les bouchons ont disparu mardi matin et les mesures de restriction du trafic mises en place pour faire face à la fermeture du quai du Général-Guisan semblent porter leurs fruits.

Il est encore impossible de dire quand la situation reviendra à la normale. Les travaux pour remettre en état la route sont rendus très difficiles par le froid.

Sur le réseau ferré un rail a cassé dans la Broye entre Payerne (VD) et Trey (VD). La ligne, reliant Payerne à Moudon (VD), a pu être rouverte dans l'après-midi pour faire face à l'afflux de pendulaires.

Froid moins mordant

Ceux qui pendulent sur le Léman pourront profiter de la réouverture progressive des lignes de la Compagnie générale de navigation (CGN). Mardi, seule la navette entre Evian (F) et Lausanne était en service, la bise ayant atteint des niveaux tempétueux.

Dès mercredi, la liaison entre Thonon (F) et Lausanne sera rétablie. Celles entre Nyon (VD) et Yvoire (F) et entre Nyon et Chens (F) demeurent suspendues jusqu'à vendredi pour des raisons de sécurité liées au gel.

Le froid sera un peu moins mordant ces prochains jours. Dans la nuit de mardi à mercredi, le mercure ne devrait pas descendre aussi bas que lors des nuits précédentes. Il faut remercier l'arrivée d'une couche nuageuse pour cette accalmie, indique Meteomedia.

ATS