Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bilan de la vague de froid qui sévit depuis une semaine en Europe, continue à s'alourdir, atteignant au moins 260 morts samedi. L'Ukraine et la Pologne sont les pays les plus touchés avec 167 décès à eux seuls.

En Ukraine, on compte désormais 122 morts, et les postes de secours d'urgence ont déjà accueilli 65'000 personnes, dont 12'000 depuis 24 heures. Les températures, descendant jusqu'à -21 degrés Celsius dans la journée et -30 la nuit, devraient toutefois s'adoucir samedi.

En Pologne, où le thermomètre a atteint -27 degrés dans la nuit, le froid a fait huit nouvelles victimes, portant le total à 45. La plupart sont des sans-abri, souvent alcoolisés.

Un mètre de neige à Sarajevo

La Bosnie était paralysée samedi par la neige, avec un mètre de neige à Sarajevo. Au Monténégro, le froid a fait un mort et la partie montagneuse du nord était isolée. La télévision montrait des secouristes luttant contre la neige et le vent pour approcher un tunnel routier où une centaine de personnes à bord de deux autocars étaient bloquées.

En Roumanie, le bilan de ces derniers jours s'élevait samedi à 28 morts, et des centaines d'écoles étaient fermées. En Bulgarie, le froid a tué 16 personnes, pour la plupart des villageois découverts gelés au bord de routes ou dans leurs maisons dépourvues de chauffage.

-50 en Sibérie

En Russie, où les températures flirtaient à Moscou avec les -25 degrés et approchaient les -50 en Iakoutie (Sibérie orientale), au moins 64 personnes sont mortes de froid à travers le pays depuis le 1er janvier.

L'ouest du continent, où le bilan humain est moins sévère, n'est cependant pas épargné. En France, deux personnes sont mortes de froid. Neige et verglas ont placé samedi une grande partie du pays en état d'alerte.

La lagune de Venise gèle

En Italie, Rome était toujours paralysée samedi après les chutes de neige qui ont affecté une grande partie de la péninsule, y compris la Sardaigne et la région méridionale de Naples, où les intempéries ont fait une cinquième victime.

Les températures frôlaient les -30 degrés dans la nuit dans les Alpes piémontaises, et à Venise la lagune a commencé à geler.

ATS