Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le froid polaire continue d'étreindre la Suisse. Un nouveau record pour la saison a été établi samedi avec -34 degrés observés à la Glattalp (SZ). Les températures glaciales ont perturbé le trafic ferroviaire, surtout à Genève, ainsi que la circulation sur certaines routes.

La gare de Genève a été un gros point noir du réseau CFF. En cause: des aiguillages partiellement grippés. Des trains ont été supprimés, d'autres ont circulé avec des retards au départ ou à destination de Genève. Le trafic ferroviaire devrait rester perturbé "probablement jusqu'à dimanche en fin de soirée", ont indiqué les CFF.

Ailleurs, le trafic sur la ligne Lausanne-Berne a été affecté dans la matinée de samedi en raison d'un rail brisé sous l'effet du froid à Villars-sur-Glâne (FR). A cela s'est ajouté un problème sur un aiguillage à Rosé (FR). Outre-Sarine, le froid a provoqué une longue avarie sur la ligne Killwangen-Spreitenbach (AG). Des trains internationaux ont également roulé avec retard.

Ligne du Simplon

En Valais, la ligne du Simplon a pu être rendue au trafic ferroviaire après deux jours d'interruption. Les voies avaient été fermées dans les deux sens suite à l'affaissement du coffrage d'un pont routier près de Riddes.

La neige et les congères ont en outre provoqué quelques fermetures de routes, notamment en Suisse romande.

Le froid a causé des soucis à maints automobilistes. Plus de 8000 d'entre eux ont fait appel aux patrouilleurs du Touring Club Suisse, un record depuis douze ans. Vendredi déjà, le TCS avait reçu 5000 appels, la plupart pour cause de batteries à plat, serrures gelées ou frein à main bloqué.

Froid glacial

La nuit de vendredi à samedi a été glaciale, avec un record de -34 degrés Celsius à la Glattalp (SZ). Dans plusieurs endroits du pays, elle a été la nuit de février la plus froide depuis trente ans.

A La Brévine (NE), qui détient toujours le record absolu avec -41,8 degrés en 1987, le mercure n'est descendu "qu'à" -24 degrés, ont indiqué Meteomedia et SF Meteo. Dans des régions du Plateau, les températures ont oscillé entre -15 et -20.

ATS