Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La victoire du président kényan sortant a provoqué la joie de ses partisans, ici à Nairobi.

KEYSTONE/AP/BEN CURTIS

(sda-ats)

Au Kenya, la commission électorale a proclamé vendredi le président sortant vainqueur de l'élection présidentielle organisée mardi. Il a obtenu, d'après les résultats définitifs, 54,27% des suffrages exprimés, contre 44,74% au chef de l'opposition.

Le vainqueur, Uhuru Kenyatta, a appelé l'opposition qui conteste sa victoire à développer le pays avec lui et lancé un appel au calme, lors d'une adresse à la Nation.

"Nous devons travailler ensemble, nous devons faire équipe, nous devons grandir ensemble, nous devons ensemble faire grandir ce pays", a déclaré M. Kenyatta à l'adresse de son rival Raila Odinga et de l'opposition. M. Kenyatta a également appelé au calme: "Il n'est pas nécessaire de recourir à la violence".

Raila Odinga avait contesté par avance la validité des résultats officiels du scrutin, affirmant que les chiffres avancés par les autorités étaient faux. Il n'a pas fourni de preuve à l'appui de ses allégations. L'opposition avait demandé l'accès aux serveurs informatiques de la commission électorale.

ATS