Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Valérie Trierweiler, la compagne de François Hollande, a recommencé à tweeter dimanche pour saluer le discours de son compagnon lors de la cérémonie de commémoration de la rafle du Vélodrome d'hiver à Paris. Elle a par ailleurs effacé le fameux tweet où elle soutenait le dissident socialiste opposé à Ségolène Royal à La Rochelle.

"Tout va bien chers amis. Magnifique discours du Président pour la commémoration de la rafle du Vel d'hiv. Très émouvant", a écrit dimanche Mme Trierweiler, à la mi-journée, sur son compte Twitter.

En outre, elle a biffé de son compte le tweet posté en juin, entre les deux tours des élections législatives, où elle avait soutenu le dissident socialiste Olivier Falorni face à Ségolène Royal.

Tempête polito-médiatique

Ce tweet avait déclenché une véritable tempête politico-médiatique en France. Il "a détruit l'image normale" que le président "avait construite", a déclaré la semaine dernière au magazine "Point" Thomas Hollande, fils aîné du chef de l'Etat et de Mme Royal. Mais ce dernier a ensuite estimé que ses propos avaient été "déformés".

Quant au président lui-même, il a évoqué pour la première fois publiquement cette affaire lors de son intervention télévisée à l'occasion de la fête nationale du 14 juillet, indiquant avoir dit à ses proches que "les affaires privées se règlent en privé".

Dans la foulée, sa compagne avait affirmé qu'elle ferait preuve de plus de prudence désormais dans ses tweets. "Je tournerai sept fois mon pouce maintenant avant de tweeter", avait-elle déclaré.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS