Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - La France tient son premier succès de l'hiver. Elle le doit à Alexis Pinturault, vainqueur du slalom de Val d'Isère (Fr).
La victoire du skieur de Courchevel est une suprise. Le prodige de 21 ans a certes souvent fait étalage de son talent, mais peu de monde aurait misé sur lui si tôt dans la saison. Il s'était en effet blessé à une cheville cet été (rupture des ligaments), manquant une bonne partie de la préparation. Forfait lors du géant inaugural de Sölden (Aut), il avait ensuite débuté en douceur en slalom à Levi (Fin) avec une 23e place, avant de monter en puissance la semaine dernière à Beaver Creek (5e en géant) et de triompher à Val d'Isère. Bref, une progression stupéfiante pour un coureur censé être encore en convalescence.
Devant son public, Pinturault a réussi un double exploit. Parti avec le dossard no 17, il est parvenu à se hisser au 6e rang de la première manche, qui avait été décalée de quatre heures en raison des chutes de neige de la veille. Sur le second tracé, disputé sous les projecteurs de la "Face de Bellevarde", le Savoyard a fait encore plus fort en réussissant le meilleur chrono alors que la piste avait déjà passablement marqué.
Pinturault s'est ainsi offert la première victoire de sa jeune carrière en Coupe du monde, si l'on exclut son succès à Moscou de l'hiver dernier, à l'issue d'un slalom parallèle qui n'a pas le même prestige que les autres épreuves du calendrier.
Premier vainqueur Français à Val d'Isère depuis Pierre-Emmanuel Dalcin en 2007 (descente), Pinturault s'est imposé avec une demi-seconde d'avance sur l'Allemand Felix Neureuther. En tête après la manche initiale, Marcel Hirscher a dû se contenter de la 3e place. L'Autrichien en est déjà à quatre podiums cet hiver, mais sans aucune victoire, comme d'ailleurs le reste de l'équipe masculine d'Autriche.
Côté suisse, il n'y a pas eu de miracle. Comme à Levi, seul Markus Vogel a vaguement sauvé les apparences en prenant la 18e place à 1''87 de Pinturault. L'autre Nidwaldien, Reto Schmidiger, a commis une grosse erreur sur le second tracé et sombré au 28e rang. Troisième Suisse en lice, le novice haut-valaisan Ramon Zenhäusern (2e course en Coupe du monde) a échoué loin du "cut" de la première manche, au 54e rang.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS