Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les deux auteurs présumés du braquage de l'UBS à Savièse (VS) sont sous les verrous, a annoncé la police valaisanne. Le malfrat qui avait fui à pied dans la forêt a été interpellé mercredi vers 07h00. Une femme qui se trouvait avec lui a également été arrêtée.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les auteurs présumés du braquage proviennent du Sud de la France. Le butin, dont le montant n'a pas été révélé, a été récupéré par la police.

Caméra thermique

La succursale de l'UBS à Savièse a été braquée mardi vers 14h00. Deux hommes ont fait irruption dans la banque et ont menacé le gérant avec une arme à feu. Ils sont ensuite repartis en voiture.

La police a immédiatement mis en place le dispositif "Cobra". Un des malfrats a alors été arrêté. Le second individu s'est enfui à pied vers la forêt. Le secteur, très escarpé, a immédiatement été bouclé par les forces de l'ordre. Durant la nuit, la pression a été maintenue notamment avec l'engagement d'un hélicoptère Super puma équipé d'une caméra thermique.

Training neuf

Mercredi vers 07h00, une voiture a été remarquée dans la large zone bouclée par la police, sur le pont de la rivière la Lienne. Comme tous les véhicules circulant dans la zone, elle a été interceptée.

"Nos hommes ont remarqué que l'une des deux personnes à bord parlait avec un accent du Sud de la France. De plus, elle avait des griffures au visage et portait un training flambant neuf avec encore une étiquette sortant du col", a indiqué Jean-Marie Bornet, porte-parole de la police valaisanne.

L'homme et sa complice présumée ont été arrêtés. Les premiers éléments de l'enquête ont montré que durant la nuit, le fugitif est parvenu à escalader les gorges de la Lienne et à regagner un chalet que les auteurs du braquage avait loué. La "planque" a été perquisitionnée.

ATS