Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Martigny VS - Le tribunal de Martigny (VS) a infligé 18 mois de prison avec sursis pour lésion corporelle grave à l'ex-ami de Rachel. Il avait comparu jeudi dernier pour avoir tiré un coup de pistolet à plomb sur un jeune homme, le privant de l'usage de son oeil.
Le tribunal n'a pas suivi le ministère public qui avait requis 24 mois de prison dont douze ferme. Le procureur André Morand n'est pas totalement satisfait de ce jugement, a-t-il déclaré mardi à l'ATS. Il attend de recevoir les considérants du jugement, prévus dans le mois, avant de décider d'un éventuel recours.
Rachel, la jeune femme passée à tabac quelques semaines après ces faits, a été acquittée. Elle était accusée de calomnie et de diffamation. La mère de Rachel, accusée de faux témoignage, a également été acquittée. Le procureur avait requis respectivement 30 et 10 jours-amende contre chacune d'elles.
Univers de violenceLa défense avait plaidé la légitime défense et demandé l'acquittement. Pour le procureur, l'accusé avait voulu causer une blessure. La version de la victime et des accusés divergent sur le déroulement des faits le soir du drame.
L'incident s'était déroulé le 20 décembre 2006 en ville de Monthey (VS) dans une ambiance de bande et de violence. Se sentant menacé, l'ex-ami de Rachel portait sur lui un pistolet à plomb dont il a fait usage lors d'une altercation.
Cet incident a été le prélude à l'affaire dite "Rachel". Le 13 janvier 2007, une rixe a impliqué des proches du jeune blessé et Rachel. Suite à la bagarre, la jeune femme a été hospitalisée au CHUV, les os du visage brisés.
Le procès de cette rixe a eu lieu en septembre 2009. Les agresseurs ont été condamnés mais un recours est pendant. A la fois victime et accusée, Rachel a été acquittée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS