Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Loèche - La traversée autoroutière du site sensible de Finges, définie en 1995, a été adaptée en fonction des nouvelles connaissances acquises, notamment géologiques. Principale conséquence: Un déboisement temporaire de quatre hectares de forêts supplémentaires.
Aux deux tunnels prévus à l'origine, le projet modifié préfère des tranchées couvertes. Ces dernières sont mieux adaptées à la nature d'un sous-sol capricieux, a expliqué à Loèche (VS) Jacques Melly, chef du département cantonal des transports, de l'équipement et de l'environnement.
De plus, la construction de tunnels aurait entraîné des coûts supplémentaires dus aux nouvelles normes de sécurité en vigueur. Ces dernières ont en effet été renforcées suites au incendies des tunnels du Mont Blanc en France et de Tauern en Autriche.
"Le déboisement prévu est temporaire", a rassuré Jacques Melly. La forêt reprendra ses droits sur la tranchée couverte. Tous les partenaires concernés ont été consultés et ont approuvé l'ensemble du projet.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS