Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un garçon de 2 ans s'est noyé après être tombé dans la piscine située devant la maison familiale à Fully (VS), jeudi vers 18h30. Son frère de 7 ans, également tombé à l'eau, est grièvement blessé. Il a été transféré au CHUV à Lausanne, a indiqué vendredi la police valaisanne.

Les deux enfants jouaient sur la terrasse devant leur maison lorsque leur maman s'est absentée un court instant dans l'habitation, précise la police valaisanne. A son retour, la mère a constaté que la barrière de sécurité séparant la piscine de la terrasse était ouverte et que les deux enfants étaient tombés à l'eau.

La maman a immédiatement plongé et sorti de la piscine ses enfants inconscients. Les deux petites victimes ont été héliportées à l'hôpital de Sion où le cadet est décédé en soirée, précise la police valaisanne. Concernant l'état de santé de l'aîné des deux frères, "la situation est actuellement très critique", a indiqué à l'ats Darcy Christen, porte-parole du CHUV.

Un par année, en moyenne

De telles noyades d'enfants dans des piscines privées ne sont pas fréquentes, surtout en Suisse romande. Selon un décompte de l'ats, une dizaine de ce genre d'accidents aux suites fatales ont eu lieu ces dix dernières années en Suisse, tous dans la partie alémanique. Dans la plupart des cas, le manque de vigilance des parents est en cause.

C'est cependant dans les bassins publics que surviennent la majorité des noyades d'enfants. Dernière en date, en mars dernier, une fillette de trois ans avait coulé dans la piscine couverte de Glattbrugg (AG). Elle était accompagnée de son père.

En Suisse romande, il faut remonter à 2002 pour trouver un décès d'enfant par noyade, selon les données de l'ats. C'était déjà en Valais, une enfant de six ans s'étant noyée à la piscine municipale de Verbier.

Cette année, la jeune victime de Fully est déjà le troisième enfant, sur 25 personnes au total, à perdre la vie noyé, selon les dernières statistiques de la Société suisse de sauvetage. L'an passé, 40 individus avaient péri dans les eaux helvétiques, dont quatre enfants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS