Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - Un loup mâle a été abattu mercredi à l'aube sur l'alpage du Scex, au-dessus de Crans-Montana (VS). Le tir a été effectué dans le périmètre fixé par l'autorisation entrée en vigueur vendredi dernier. La zone était sous surveillance.
L'animal se trouvait à proximité immédiate d'un troupeau de jeunes vaches lorsqu'il a été abattu par un garde-chasse. Sa dépouille sera transférée à l'hôpital vétérinaire de Berne pour une autopsie qui permettra de déterminer l'âge et l'état général de l'animal, communique mercredi l'Etat du Valais.
Deux jeunes vaches ont été tuées par un ou deux loups à fin juillet sur l'alpage du Scex. Et au début du même mois, une quinzaine de moutons ont été tués par des attaques conjointes d'un loup et d'une louve sur un alpage voisin. Pour la première fois, la présence d'un couple a ainsi pu être prouvée en Suisse par les analyses génétiques.
Des attaques de bovidés représentent une situation nouvelle. Aucune mesure de protection n'a fait ses preuves pour les bovins. La Commission fédérale pour la gestion des grands prédateurs a été informée et a émis un avis favorable à un tir. L'autorisation délivrée par le canton est entrée en vigueur le 6 août pour une durée de 60 jours.
L'autorisation de tir concernait un seul animal. Elle était limitée à la région où les attaques de bovins ont eu lieu. Dans cette zone de randonnée fréquentée par des milliers de marcheurs en été séjournent quelque 1900 vaches.
Appel au dialogue
Pour le Fonds mondial pour la nature (WWF), le Valais a tiré un loup mais n'a pas résolu le problème. "Ce n'est pas une solution car chaque année il y a des dommages aux troupeaux", a déclaré à l'ATS Pierrette Rey, porte-parole de l'organisation. Le WWF demande une table ronde réunissant éleveurs, chasseurs, autorités et protecteurs de la nature pour chercher une voie constructive.
Les quinze à vingt loups qui peuplent actuellement le territoire suisse, tuent 200 moutons annuellement. Mais le loup fait moins de dégâts que la maladie, les accidents ou les chutes qui tuent chaque année 10'000 des quelque 250'000 moutons du cheptel suisse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS