Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mathieu Valbuena accuse son coéquipier chez les Bleus Karim Benzema de l'avoir "indirectement" incité à payer ses maîtres-chanteurs dans l'affaire de la sex-tape.

L'international français a accordé un entretien au Monde, publié vendredi et où il s'exprime pour la première fois publiquement. "Inciter, ça veut dire: +Il va falloir que tu payes.+ Indirectement", répond Valbuena au journaliste qui lui demande si Benzema ne l'a pas simplement incité à voir les maîtres-chanteurs, sans faire réellement pression sur lui.

"Dans sa façon de parler, il n'a pas été agressif, il ne m'a pas parlé d'argent concrètement, directement, mais quand tu insistes pour me faire rencontrer quelqu'un... pffff. Moi, j'ai jamais vu quelqu'un qui va faire détruire une vidéo gratuitement juste parce qu'il m'adore! Faut éviter de prendre les gens pour des idiots", ajoute Valbuena. "Je ne peux être que très très très déçu, et constater que la relation avec Karim, elle n'est pas aussi sincère qu'il pouvait peut-être le prétendre", relève Mathieu Valbuena.

Karim Benzema a été mis en examen notamment pour "complicité de tentative de chantage", avec interdiction de rencontrer Mathieu Valbuena. Une mesure qui prive de fait l'équipe de France d'un duo clé. D'après des sources proches de l'enquête, l'attaquant du Real Madrid a avoué en garde à vue qu'il devait "servir d'intermédiaire" entre Valbuena et un ami d'enfance présenté comme le cheval de Troie des maîtres-chanteurs, en possession d'une vidéo intime où apparaît le joueur de Lyon.

Valbuena avait été convoqué le 20 novembre pour livrer à la justice sa version des faits dans cette affaire qui ébranle l'équipe de France de football à quelques mois de l'Euro. Il ne s'était encore jamais exprimé publiquement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS