Toute l'actu en bref

Le résultat des opérations d'intérêt, qui représente 80% des revenus, est en hausse au trimestre (archives).

KEYSTONE/PETER KLAUNZER

(sda-ats)

La Banque Valiant a dégagé au 1er trimestre 2017 un bénéfice net en hausse de 1,8% sur un an à 23,8 millions de francs. Pour l'ensemble de l'année, le groupe bernois table sur un bénéfice identique à celui de 2016, soit 117,5 millions.

La hausse du bénéfice "s'explique principalement par le résultat des opérations d'intérêts qui s'est amélioré de 1,6% pour s'établir à 71,5 millions de francs", a indiqué mercredi Valiant dans un communiqué. Autre élément important: la marge d'intérêt est restée stable par rapport au 1er trimestre 2016.

A contrario, le résultat des opérations de commissions et de prestations de service a reculé de 4,1% à 14,4 millions de francs. Le résultat des opérations de négoce a atteint 2,5 millions de francs (-3,4%). Au total, le produit d'exploitation augmente de 0,7% à 89,8 millions.

Au niveau des charges d'exploitation, elles sont restées stables (+0,1%) à 54,6 millions. Le groupe de banques régionales estime avoir "su bien maîtriser ses coûts", malgré des effectifs en hausse. En effet, en équivalent temps plein, le personnel est passé de 842 à 850, d'une année à l'autre.

Sortie de fonds

Malgré une intensification de la concurrence sur le marché hypothécaire, Valiant a tout de même réussi à afficher une croissance. Les hypothèques ont progressé de 0,6% à 20,8 milliards de francs. Au total, les prêts à la clientèle ont augmenté de 0,8% à 22,4 milliards.

S'agissant des fonds de la clientèle, la banque a essuyé une sortie de 431 millions de francs (-2,4%) à 17,8 milliards. "Les grands clients auxquels Valiant a en partie imputé des taux d'intérêt négatifs ont en effet retiré ces fonds", précise le groupe. Au total, la somme du bilan recule de 0,7% à près de 26 milliards.

Lors de l'assemblée générale qui se tiendra le 18 mai à Lucerne, Valiant proposera à ses actionnaires d'augmenter le dividende cette fois de 20 centimes pour le porter à 3,80 francs par action. L'élection de Maya Bundt et Nicole Pauli au conseil d'administration sera également proposée.

ATS

 Toute l'actu en bref