Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe de commerce de détail Valora veut étendre sa présence en Europe. Un développement aux Etats-Unis est aussi imaginable. Pour ce faire, la société bâloise a fait enregistrer la marque King of Prezels.

"Avec sa taille, l'entreprise peut s'étendre dans beaucoup de pays européens. Cette année encore probablement de nouvelles succursales seront ouvertes en France notamment", a indiqué dimanche Michael Müller, directeur général de Valora, dans une interview à la Schweiz am Sonntag.

Plus de 50 points de vente verront le jour sur sol européen ces prochaines années, si la phase de test actuellement en cours s'avère positive. Le magasin de Brezelkönig, boulangerie allemande spécialisée dans les bretzels acquise il y a plus de deux ans par Valora, marche très bien, selon le directeur. Les Etats-Unis constituent aussi un marché attractif pour Brezelkönig, explique le chef du plus grand exploitant de kiosks en Suisse.

En Allemagne, Valora souhaite lancer des coins café avec sa chaîne Caffè Spettacolo dans ses propres magasins Press&Books. En fonction du succès de cette entreprise, d'autres emplacements dans des lieux n'appartenant pas à la société sont imaginables.

Autres potentiels de croissance

Avec un chiffre d'affaires annuel de 1,9 milliard de francs, le groupe pense pouvoir faire encore mieux. "Nous projetons une croissance moyenne de 8% par an pour nos boulangeries Brezelkönig et Ditsch en Allemagne ainsi que le commerce de gros", précise Michael Müller.

Le directeur entrevoit aussi un potentiel de développement sur sol helvétique dans les gares et les centres-villes. "En 2014, nous avons accru notre présence en Suisse occidentale essentiellement", souligne-t-il.

En février dernier, Valora a finalisé l'acquisition de Naville, principal exploitant de kiosques en Suisse romande. "L'intégration complète de Naville sera effective ces prochains mois", informe Michael Müller qui ne sait pas si la marque perdurera.

Perrons des gares dans le viseur

Concernant de potentiels points de vente à l'entrée des gares, le groupe est toujours en discussion avec les CFF. L'ex-régie fédérale fait barrage pour des questions d'infrastructure et de sécurité. Elle craint une cohue supplémentaire sur les perrons, selon Michael Müller.

Pour augmenter ses ventes, la société a aussi élargi son champ d'activité. Elle fournit, depuis le début du mois de juillet, des crédits à la consommation. L'entreprise récemment fondée bob Finance propose sous le nom de bob money des crédits en ligne entre 1000 et 80'000 francs avec un intérêt annuel de 8,9%. La Banque cantonale de Glaris est son partenaire financier. En Suisse, Valora détient 38 Brezelkönig et 42 filiales de Caffè Spettacolo.

ATS