Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Valora a annoncé vendredi la vente des activités de distribution et de logistique du groupe Naville (archives).

KEYSTONE/MARCEL BIERI

(sda-ats)

Le groupe bâlois de commerce de détail Valora cède sa filiale Naville Distribution à Thomas Kirschner, propriétaire du groupe allemand 7Days. Le montant de la transaction n'est pas divulgué.

Le rachat prendra effet rétroactivement au 1er mars 2016. La transaction devrait rapporter environ 23 millions de francs à Valora, a toutefois précisé l'entreprise vendredi dans un communiqué. L'opération est soumise à l'approbation de la Commission de la concurrence (COMCO), laquelle est attendue dans les prochaines semaines.

Les activités de vente au détail de Naville ont été intégrées avec succès dans les opérations de Valora, relève le groupe dans son communiqué. La cession de la logistique et de la distribution représente l'étape majeure finale dans la réorientation stratégique du groupe, ajoute la société.

Pour mémoire, Valora avait annoncé l'acquisition de Naville, principal exploitant de kiosques en Suisse romande, en novembre 2014 pour 90 milllions de francs. En s'emparant de Naville, le groupe avait étendu son réseau de détail de quelque 180 unités supplémentaires.

Augmentation de la rentabilité

Valora avait en revanche annoncé son intention de céder les opérations de logistique et la distribution. "Le renforcement de la collaboration de Valora avec le groupe 7Days aura un impact positif majeur pour toutes les parties concernées", estime le directeur général de Valora Michael Mueller, cité dans le communiqué. Le groupe allemand est présenté comme le leader dans la fourniture de services de médias dans les pays germanophones.

La stratégie de Valora vise à poursuivre l'augmentation de la rentabilité de son réseau international de 2500 points de vente, et à renforcer les résultats de ses opérations intégrées, explique la firme.

Recentrage

L'acquisition de Naville s'inscrivait dans le recentrage des activités du groupe basé à Muttenz (BL) vers celles du commerce de détail. Lancée il y a plusieurs années, cette transformation a notamment vu Valora s'emparer en septembre 2012 du spécialiste allemand des bretzels, Ditsch/Brezelkönig, pour un montant non dévoilé.

Outre les kiosques (K-Kiosk et Naville) et les bretzels, Valora exploite notamment la chaîne de cafés Caffè Spettacolo, les magasins Press&Books (presse et livres) et les enseignes Avec (commerce de détail), situés dans les gares et les stations-service.

ATS