Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le secrétaire particulier de Benoît XVI, Mgr Georg Gänswein, sera appelé à la barre des témoins lors du retentissant procès du majordome du pape, qui s'est ouvert samedi au Vatican. La seconde audience, qui sera consacrée à l'audition de l'accusé, est prévue mardi.

Elégant dans un costume gris clair, cravate grise et chemise blanche, Paolo Gabriele, 46 ans, l'ancien majordome du pape, est apparu impassible. Pâle, les yeux baissés, l'accusé que le pape appelait parfois affectueusement "Paoletto", n'a retrouvé un léger sourire que lorsqu'il s'adressait à son avocate, Christiana Arru.

Fait inédit dans l'histoire de l'Etat pontifical connu pour sa culture du secret, ce procès était ouvert à la presse. Mais la publicité des débats a été très encadrée. Au total, seuls huit journalistes ont été admis.

Cette première audience a été qualifiée de "sereine" par le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi. Les deux heures et demi qu'elle a duré ont été consacrées essentiellement aux requêtes d'exception ou de nullité des avocats.

Second procès

Mgr Gänswein, 56 ans, considéré par certains comme l'éminence grise du pape, était le seul témoin cité nommément à de nombreuses reprises dans la sentence de renvoi. Supérieur direct du majordome, c'est lui qui, alerté par la gendarmerie vaticane, l'avait confondu en mai.

Parmi les autres témoins dans cette affaire, dont les magistrats ont dressé la liste samedi, figurent huit membres de la gendarmerie vaticane, et une femme italienne attachée au service du pape.

Prochaine audience mardi

Les juges, trois magistrats laïcs, ont accepté à la demande d'un des avocats, de séparer le procès du majordome de celui de l'informaticien Claudio Sciarpelletti, poursuivi pour complicité. Ce deuxième procès est reporté à une date ultérieure non précisée.

La cour s'appuiera uniquement sur les résultats d'une enquête menée par un procureur du Vatican et par la police du Saint-Siège pour forger son jugement.

Le président du tribunal, Giuseppe Dalla Torre, a fixé la prochaine audience à mardi. Elle sera consacrée à l'audition du majordome.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS