Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux des trois personnes arrêtés ont été libérées.

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Deux des trois hommes arrêtés le week-end dernier dans le canton de Vaud pour terrorisme présumé ont été remis en liberté jeudi. Les conditions pour leur détention n'étaient plus remplies, indique vendredi le Ministère public de la Confédération (MPC).

La procédure pénale du MPC à l'encontre des trois prévenus se poursuit. Les conditions de la détention provisoire sont le risque de fuite, de collusion ou de récidive, rappelle le Parquet.

La présomption d'innocence s'applique à toutes les personnes concernées, ajoute le MPC. Il précise qu'il ne fera pas de déclarations supplémentaires.

Trois hommes ont été arrêtés vendredi et samedi derniers à Lausanne et Aubonne (VD). Ils sont accusés d'avoir contrevenu à la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique et les organisations apparentées. Il leur est reproché également d'avoir soutenu, respectivement participé à une organisation criminelle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS