Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux voleurs ont attaqué mardi matin la responsable de la poste de Chavannes-de-Bogis (VD). Ils ont menacé la femme à son arrivée à l'office avec une arme de poing. Malgré ses cris, ils l'ont obligée à remettre l'argent avant de fuir à bord d'une voiture dérobée quelques semaines plus tôt.

Peu après les faits, cette voiture a été retrouvée complètement calcinée dans la direction de Bogis-Bossey, sur un chemin forestier à proximité de la route des Coudres. A cet endroit, un véhicule relais devait probablement attendre les voleurs. La victime est fortement choquée mais pas blessée, indique la police vaudoise.

Le brigandage s'est produit vers 07h00. Agressée à son arrivée, la responsable de l'office a crié et s'est débattue. Après avoir été plaquée au sol, elle a été emmenée de force à l'intérieur de la poste. Les voleurs l'ont alors forcée à leur remettre le contenu de la caisse sous la menace de leurs armes.

Le dispositif policier n'a pas permis d'attraper les agresseurs. Plusieurs patrouilles de la gendarmerie ainsi que des patrouilles canines ont été engagées.

Scénario rôdé

La même poste de Chavannes-de-Bogis avait déjà attaquée de manière très semblable en février 2008. Toute proche de la frontière française, la localité est fréquemment le théâtre de braquages. En janvier 2006, la banque Raiffeisen, située dans le même immeuble que la poste, avait été prises pour cible à deux reprises.

Les offices postaux sont souvent la proie des malfaiteurs. Le 23 décembre dernier, une tentative de braquage similaire a eu lieu à Morges (VD). En avril, c'est la poste de Gland qui avait été attaquée par deux malfrats au moment de l'ouverture. Les deux individus avaient pu être interpellés un peu plus tard à Divonne (F).

ATS