Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La vaste fraude dans le secteur du bâtiment qui a touché la caisse vaudoise de chômage concerne également la Suva. La caisse d'assurance nationale a déposé plainte pénale contre deux personnes (photo symbolique).

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

La Caisse vaudoise de chômage n'est pas la seule touchée par la vaste fraude révélée l'an dernier. La Suva a également été trompée. Elle a déposé plainte pénale contre deux individus.

"L'objet de notre plainte contre ces deux personnes concerne la fraude à l’assurance: faux employés, faux salaires, fausses déclarations d’accident", résume vendredi à l'ats Henri Mathis, responsable de la communication à la Suva. Il revenait sur une information de 24 heures et de la Tribune de Genève.

La Suva (ex-Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents) précise que les deux individus sont actuellement en détention. Quant au montant des dommages, Henri Mathis ajoute qu'il ne peut être chiffré pour l'heure et que l'enquête en cours devra le déterminer. Il est cependant "vraisemblable" que la Suva est moins touchée que la caisse vaudoise de chômage, relève-t-il encore.

Moins de 40'000 francs

Selon l'article de 24 heures et de la Tribune de Genève, la perte pour la Suva est pour l'instant de 38'000 francs. S'agissant de la caisse vaudoise d'assurance chômage, le préjudice estimé est de trois millions de francs entre 2013 et 2016.

Au printemps dernier, la justice vaudoise a ordonné l'interpellation de deux employés d'Unia et d'une quinzaine de patrons dans la construction. L'instruction porte sur la perception indue d'indemnités en cas d'insolvabilité. Plusieurs entreprises de construction avaient annoncé des employés fictifs afin de pouvoir encaisser des indemnités lors d'une faillite ultérieure.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS