Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Château de la Sarraz (VD) a été victime d'une inondation lundi. Une alimentation incendie victime du dégel est à l'origine de l'incident. Des litres d'eau se sont déversés sur le mobilier. Les espaces d'exposition pourront néanmoins ouvrir le 24 mars comme prévu.

Le bouchon de l'alimentation a vraisemblablement cédé lors du dégel, a déclaré à l'ats Laurent Zali, président de la société des amis du Château. Il confirmait une information publiée mercredi dans "20 minutes".

Trois étages ont été touchés. Le mobilier situé dans une pièce prestigieuse juste au-dessous du lieu de l'incident a particulièrement souffert. Toutes les oeuvres pourront être sauvées, mais cela prendra des mois. Le séchage doit être extrêmement lent pour éviter les dégâts, a relevé M.Zali

Restructuration en cours

Cet incident a fait l'effet d'une douche froide sur la société en proie à des soucis financiers récurrents. Il ne faudrait pas d'autres mésaventures de ce type, alors que nous sommes en train de remonter la pente, a souligné M.Zali.

Une étude financée par le canton a permis de réaliser une radiographie de la situation du château et a fourni des pistes pour la redéfinition de son offre culturelle, a-t-il expliqué. Depuis l'été dernier, la société des amis du Château travaille d'arrache-pied à cette restructuration.

Plus de manifestations

"Nous avons tout mis en place pour que la situation financière se rééquilibre", note le président. Un nouveau conservateur et une intendante ont été engagés. Ils travaillent notamment à améliorer la visibilité du Château.

Les manifestations vont être multipliées. Deux expositions temporaires sont d'ores et déjà annoncées. L'une sera consacrée au centième anniversaire du Musée romand en juin, l'autre à la "Mort en pays de Vaud", sans oublier la 6e édition des Printemps musicaux du bout du monde.

Ces mesures nécessitent des moyens financiers. Cette saison, le Château de la Sarraz bénéficiera d'un appui financier conséquent du canton qui se monte à près de la moitié du budget de saison, a précisé M.Zali.

ATS