Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'introduction du nouveau code de procédure pénale entraîne un paradoxe dans le canton de Vaud: alors que la criminalité est en hausse, le nombre d'affaires soumises aux tribunaux a reculé de 30% en 2011. Mais la diminution pourrait n'être que provisoire.

L'Ordre judiciaire vaudois (OJV) voit trois raisons à cette baisse: tout d'abord, les juges d'instruction ont liquidé beaucoup d'affaires à fin 2010, avant l'entrée en vigueur du nouveau code suisse. Ensuite, durant les trois premiers mois de 2011, les policiers et les procureurs ont essuyé les plâtres de la réforme, bouclant moins de cas. Enfin, le nouveau code complexifie et ralentit l'enquête pénale, qui devient plus longue.

Aussi les mineurs

Le Tribunal des mineurs a également connu une importante diminution (-40%) de ses affaires "ordinaires". A la différence toutefois que la cour s'occupe désormais aussi des affaires dites "de masse", soit les petites infractions jugées jusqu'ici par les préfets.

Globalement, l'OJV tire un bilan satisfaisant de l'introduction des nouveaux codes de procédure pénale et civile. Au pénal, la diminution des nouvelles causes a permis aux tribunaux de réduire de 40% le stock des dossiers en attente.

Explosion des vols à Lausanne

Lausanne a enregistré en 2011 une hausse marquée des infractions pénales, surtout celles contre le patrimoine. Le nombre de vols à l'arraché a triplé. Une forte proportion de ces délits est l'oeuvre de délinquants arrivés après le "printemps arabe".

Lausanne se place désormais au deuxième rang des villes suisses avec le plus grand nombre d'infractions au code pénal par habitant, derrière Genève et devant Berne et Zurich. En 2011, le nombre d'infractions y a globalement augmenté de 31%, a expliqué mercredi Jean-Luc Gremaud, chef de la police judiciaire.

La hausse se limite à 4,5% pour les délits touchant à la vie et à l'intégrité. Mais elle grimpe à 37% pour les infractions contre le patrimoine: les vols avec effraction dans les véhicules augmentent de 68%, les vols à la tire de 83% et ceux à l'arraché de 198%.

ATS