Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Vaudois devraient continuer de payer le dentiste de leur poche (archives).

KEYSTONE/EPA MTI/ZOLTAN BALOGH

(sda-ats)

Le canton de Vaud ne semble pas vouloir d'une assurance dentaire obligatoire. Après dépouillement dans 64% des communes, 60,4% des votants refuseraient l'initiative du POP et de Solidarités, alors que 39,6% y seraient favorables.

Précurseur en Suisse, le projet visait un accès aux soins dentaires garanti pour tous. Il était soutenu par la majorité de gauche du Conseil d'Etat, les Verts, le PS et le PDC, les syndicats et diverses associations. Son financement s'inspirait du modèle de l'AVS, avec des employeurs et salariés mis à contribution à part égale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS